Qu’est-ce-que le stress ?

stress

Qu’est-ce-que le stress ?

Le stress, en biologie, est l’ensemble des réactions d’un organisme soumis à des contraintes de l’environnement, qu’on appelle les stresseurs ou stress…

Il y a donc plusieurs formes de stress.
C’est à la fois :

  • Un stresseur c’est-à-dire une situation menaçante réelle ou ressentie comme telle (par exemple une situation de chômage, un deuil, un travail, un déménagement ou un examen)
  • un signal d’alarme pour mobiliser les ressources, qui permettront au corps de s’activer pour lutter / fuir ou se figer sur place (par exemple une colère – une angoisse – un abattement)
  • et un ensemble de réactions physiologiques, psychologiques et comportementales (comme par exemple des maux de tête – une baisse de concentration – un pétage de plomb)

Nous ne sommes pas tous égaux face au stress et ma perception du stress est différente de celle de mes collègues ou de mon enfant mais la recette du stress est universelle.
Elle se compose de 4 éléments qui caractérisent une situation stressante :

Menace Sentiment
Contrôle faible Je n’ai pas ou peu de contrôle sur la situation
Imprévisibilité La situation est inattendue
Nouveauté Je n’ai encore jamais expérimenté cette situation
Ego menacé On doute de mes capacités dans cette situation

Ces éléments peuvent s’additionner et déclencher plus ou moins de stress selon notre sensibilité, nos expériences passées, l’environnement…

Ce qu’il faut comprendre c’est que le stress est une réaction POSITIVE.

C’est une réaction normale d’adaptation pour sauver notre peau face à une agression extérieure, même si aujourd’hui les situations où nous nous faisons attaquer par un animal sauvage ont bien changé !

Donc, contrairement à ce qu’on pourrait croire, le stress n’est pas notre ennemi, bien au contraire !
En prenant conscience que le stress est bon pour nous, qu’il est positif dans notre vie, il devient bon pour nous, c’est-à-dire qu’il a moins d’effets nocifs sur notre santé !
(Notamment au niveau cardio-vasculaire, cf des études scientifiques très sérieuses)

Le stress est utile car il permet au corps de passer en mode super-héros : le corps se mobilise en augmentant les fonctions vitales (augmentation des fréquences cardiaque et respiratoire, des tensions artérielle et musculaire…) et en diminuant les fonctions secondaires, c’est-à-dire non vitales (système digestif, immunitaire, reproduction).

Hans Seyle, le pionnier de la recherche sur le stress, a décrit pour la première fois (en 1956) le syndrome général d’adaptation au stress en 3 phases :

La phase d’alarme : lors d’un stress aigu, une situation de menace, les forces de défense sont activées, la force musculaire, les sens et les réflexes se décuplent. Le corps secrète de l’adrénaline et du cortisol pour avoir une réponse optimale en termes de vigilance, focus et énergie.

La phase de résistance : en cas de stress prolongé, l’organisme s’adapte pour résister à l’agression.
Le cortisol s’élève et s’accumule, pour permettre d’endurer la situation dans le temps. La sérotonine (hormone de la sérénité) et la dopamine (hormone starter) sont sollicitées de façon importante, puis s’épuisent.

La phase d’épuisement : si la situation stressante perdure, le stress devient chronique. L’organisme s’affaiblit. Les taux de sérotonine et de dopamine s’effondrent. Le cortisol reste élevé, l’organisme cherche encore à s’adapter tant qu’il le peut.
Quand le taux de cortisol s’effondre à son tour : on parle de burn out voir pire (crise cardiaque, AVC…)

Donc, vous l’avez compris : il est nécessaire de ne pas laisser s’installer un stress chronique pour notre organisme.
Le stress étant une réaction naturelle, il est impossible de l’éliminer de notre vie : vous pouvez donc choisir de vivre avec !

Comme il n’existe pas de solution universelle et toute faite, il faut découvrir votre solution personnelle.
Et je peux vous accompagner pour apprendre à bien vivre avec votre stress !